Activities  Sustainable Resource Use Mesopotamian Marshlands
 
Evaluations
Renforcement des capacités
Pré-alerte
Earthwatch
Changement global
Méta-données
Utilisation durable des ressources
-Lac Balaton
-Système d'observation des marais de la Mésopotamie
-Les marais de la Mésopotamie
· Introduction
· Coupures de presse
· Mai 2003: L'eau de retour dans les marais desséchés de la Mésopotamie
· 28 Mai 2003: Communiqué de presse
· 23 Mai 2003: Présentation PowerPoint
· 22 Mars 2003: Le "Jardin d'Eden" au sud de l'Irak risque de disparaître d'ici 5 ans
· 2002: Photos
· 2001: Rapport
· 13 Août 2001: Communiqué de presse
· 18 Mai 2001: L'étude du PNUE tire la sonnette d'alarme sur la disparition des marais de la Mésopotamie
-Lac Balkhash
-Eau douce en Europe
-Water for Peace
-Bassin du Nil

Photos

Les réfugiés arabes des marais amènent leurs troupeaux de buffle des Indes le long du fleuve Karun.
(Iran, Février 2002)
Dans la plaine Dasht-E-Azadegan, la partie inférieure de la rivière Karkheh est épuisée et elle est devenue saumâtre alors que le barrage de Karkheh est devenu opérationnel en avril 2001.
(Iran, Février 2002)

Approximativement parallèle au bord de la zone humide d'Hawr Al-Azim, le Shahid Hemmat entre dans les zones humides.
(Iran, Février 2002)

Malgré la saison des pluies, les rivières alimentant les marais sont desséchées.
(Iran, Février 2002)
Malgré les pluies abondantes en 2002, les rivières alimentant la zone humide d'Hawr Al-Azim se sont tarit.
(Iran, Février 2002)
Les roseaux géants se sont fanés par manque d'eau.
(Iran, Février 2002)
Les lits desséchés des marais.
(Iran, Février 2002)
Les roseaux séchés sont prêts à s'enflammer si plus de terre sont saisies pour l'agriculture. Zones humides converties en champs de blé.
(Iran, Février 2002)
Des roseaux solides continuent à pousser dans les nouveaux marais.
(Iran, Février 2002)

Copyright © 2002 UNEP/DEWA~Europe/GRID-Europe

Satellite Imagery Dam Photo

26 Mars 2000

14 Avril 2001

3 Mai 2002
 
Les images Landsat montrent l'évolution chronologique de la retenue d'eau du barrage de Karkheh, en Iran, qui prendra encore quelques années pour finir. Lors des inondations, le réservoir couvre une surface de 162.43 km2 et atteint près de 60 km de long à un niveau d'eau normal. Avec un grand réservoir d'une capacité de 7.3 milliards de m3, le barrage de Karkheh est le plus grand dans son genre en Iran et il est planifié à distribuer de l'eau pour l'irrigation pour 340.000 hectares de terre agricole.
Crédit pour Photo© Karkheh Dam Project 

Ces images satellites ont été acquises par Landsat 7’s Enhanced Thematic Mapper plus (ETM+) et sont une courtoisie du PNUE/GRID-Sioux Falls et d'USGS EROS Data Centre. Ce sont des images composites fausse couleur utilisant les longueurs d’onde du moyen infrarouge, du proche infrarouge, et du vert (Bandes 7,4 et 2).