Site Jpg 72 dpi Fichier texte 300 dpi
Golf Fonseca
(Honduras)
aperçu

Le Honduras vient juste après l'Equateur en tant qu'exportateur de crevettes en Amérique Latine. De vastes zones du delta ont été; converties en fermes pour la production de crevettes. L'augmentation rapide de la pisciculture au Honduras a causé à la fois des problèmes graves tant environnementaux que sociaux. Les producteurs de crevettes empêchent les agriculteurs et les pêcheurs d'accéder aux mangroves, aux estuaires et aux lagons. La destruction des mangroves altère l'hydrologie de la région et détruit les habitats de la faune et de la flore ce qui précipite le déclin de la biodiversité; contribue à dégrader la qualité; de l'eau et exacerbe le déclin des pêcheries du Golf. Ces deux images satellite donne une comparaison visuelle de l'accroissement de la couverture des fermes de crevettes dans le Golf de Fonseca entre 1987 et 1999.

image 300 dpi
(3896 Kb)

Iguazù
(Argentine)

aperçu Le parc national d'Iguazú, situé en Argentine près des frontières avec le Brésil et le Paraguay, contient des restes de la forêt pluviale fortement mise en danger La forêt de Paranaense d'autres forêts tropicales par les barrières normales, le Paranaense a développé un écosystème distinct et fortement divers qui contient des milliers d'espèces de mammifères, d'oiseaux, de reptiles, et d'amphibiens que l'on ne trouve nulle part ailleurs. Entre 1973 et 2003, des changements dramatiques du paysage se sont produits dans cette région. En 1973 le secteur était couvert de forêts qui s'étendaient à travers les frontières des trois nations. En 2003, de grands secteurs de la forêt au Paraguay et au Brésil, et un peu en Argentine, ont été défrichés.

Images 300 dpi

(4663 Kb)

Lac Hamoun
(Iran/Afghanistan)
aperçu Le lac Hamoun (Iran) est approvisionné principalement par le bassin versant du côté Afghanistan. En 1976, quand les rivières d'Afghanistan s'écoulaient régulièrement, la quantité d'eau qui atteignait le lac était relativement grande. Entre 1999 et 2001, le lac s'assécha et disparu comme on peut le voir sur l'image de 2001. La phase sèche du lac Hamoun est un exemple frappant qui démontre comment la compétition pour les ressources rares en eau peut transformer un paysage. De plus les vents soulèvent une fine couche de sable et forme d'immenses dunes. Grâce à un changement des régulations et un retour substantiel des pluies, le lac Hamoun a retrouvé une grande partie de son eau en 2003. Images 300 dpi
(4542 Kb)
Las Vegas
(USA)
aperçu Las Vegas (USA) est la ville qui connaît l'expansion en surface la plus rapide des USA. En 1950 la population locale était de 24'624 habitants alors qu'en 2005 elle dépasse le million et pourrait doubler d'ici à 2015. Cet accroissement de la population fait pression sur les ressources en eaux. Pour arroser les parcours de golf créer en plein désert, d'impressionnantes quantités d'eau sont pompées de la nappe phréatique. Ces prélèvements étant plus important que le renouvellement de l'aquifère, le sol s'enfonce. En 1963 le centre ville s'enfonça de 1 m, en 1986 de 0.85cm et 1.5m au nord de la ville. La seule manière de réduire cette menace consiste à diminuer massivement l'usage de l'eau. Images 300 dpi
(3087 Kb)
Almeria,
(Espagne)
aperçu Cette paire d'images satellite montre l'impact massif et rapide du développement de l'agriculture dans la province d'Almeria sur la côte sud de l'Espagne. Environ 20'000 ha ont été converti en culture en serres. Image 300 dpi
(2240 Kb)
Copsa Mica
(Roumanie)
aperçu Copas Mica est la plus large ville industrielle de Roumanie. Située au centre du pays, elle est classifiée comme « zone de désastre environnemental ». La zone dégradée couvre plusieurs centaine de kilomètres carrés. La principale industrie de Copsa Micâ est l'exploitation de métaux non-ferreux et l'industrie chimique. Les effets sur l'environnement ont été dévastateurs. La pollution de l'air par les métaux lourds excède de 6000 fois les normes légales ! Pour ne rien arranger, une entreprise de fonte de plomb émet des fumées contenants du dioxyde de souffre, du plomb, du cadmium et du zinc dans la ville et sur une surface de 50 km2 La ville entière et la plupart des environs était couverte par une est chape de fumée noire jusqu'à ce que cette fabrique soit forcée de fermer en 1993. En 1989, Copsa Micâ était l'un des endroits les plus pollué d'Europe et détenait le triste record de la plus haute mortalité infantile, 30.2% des enfants souffraient d'une réduction de capacité pulmonaire, 10% de la population souffrait de problèmes neuro-comportementaux. La chaîne alimentaire locale et le sol devraient rester contaminé pendant encore trois décennies. Image 300 dpi
(3788 Kb)
Mer morte
(Israël/Jordanie)
aperçu Avec une évaporation de 1500 mm par an et une utilisation de 90% du Jourdain, le manque d'eau fait baisser le niveau de la mer. Les 400 dernières années, le système variaient de -385 et -405 mètres, mais depuis les années 60, la variation semble être déconnectée du cycle naturel. Le niveau a chuté d'une vitesse d'environ 1 m par an.
L'accès à l'eau a atteint son seuil critique dans la région de la mer Morte. La demande excède la quantité d'eau renouvelable disponible amenant à un sur-pompage de l'aquifère souterraine et de l'eau fossile. A ce rythme, cette ressource ne tiendra pas plus d'une décennie malgré l'utilisation d'une technologie moderne (désalinisation de l'eau de mer, ensemencement de nuages). Les aquifères peu profond sont pollués par du nitrates provenant des irrigations de champs et des eaux d'égout où une surexploitation d'eau souterraine côtière a abaissé le niveau d'eau permettant l'infiltration de l'eau de mer. La situation est particulièrement critique dans la bande de Gaza en raison de la forte densité de population liée à un grand afflux de réfugiés et à un taux de naissance très élevé. [Plus d'info]
Image 300 dpi
(2357 Kb)
Irian Jaya
(Indonesia)
aperçu Irian Jaya (Indonesia) Image 300 dpi
Yellow River
(China)

aperçu

Le Huang He (Fleuve jaune) est la rivière la plus boueuse de la planète et la deuxième plus grande rivière de Chine (5475 km) s'écoulant du Tibet jusqu'à la mer de Bohai. Le Huang He doit sa couleur jaune à la quantité énorme de sédiment qu'il véhicule. Les sédiments sont le produit de l'érosion naturelle, mais également accélérée par l'intense activité agricole. Le delta a augmenté de manière significative suite au dépôt de ces sédiments. Image 300 dpi
(2996 Kb)