Activités  Evaluations  Crise dans l'Océan Indien

Tremblement de terre et tsunami: support cartographique, SIG et de télédétection à la task force du PNUE

Faisant suite au tremblement de terre et au tsunami qui ont dévasté les côtes de l'Océan Indien le 26 Décembre 2004, le GRID-Europe a joué le rôle de centre de cartographie, de SIG et de télédétection pour la Task Force du PNUE en charge de répondre au désastre. Klaus Toepfer, Directeur Exécutif du PNUE, a demandé au GRID-Europe d'aider le PNUE, OCHA et tous les autres collègues de l'ONU au sein du Groupe de Développement des Nations-Unies (UNDG). Le GRID-Europe a coordonné l'interprétation d'images satellites avec UNOSAT, afin d'éviter la duplication des efforts en cours. Une étroite collaboration entre les deux centres a été atteinte par l'échange d'images et autres fichiers.

Afin de fournir un support efficace, les produits développés, cartographiques et autres, ont été publiés sur le site web du GRID. Toute personne en charge des évaluations en Asie du Sud peut ainsi avoir accès à des cartes générales, des fichiers SIG et d'autres produits générés par le GRID-Europe. Jusqu'à présent, trois évaluations ont été finalisées: "Modèle d'impacts potentiels du tremblement de terre et du tsunami à Sumatra", "Impacts détectés par image satellite à Banda Aceh (Sumatra)" et "Impacts détectés par image satellite sur les îles Nicobar (Inde)". De plus, des images satellites Landsat ont été téléchargées pour la région, correspondant à des périodes avant et après la catastrophe.

A la demande de la task force du PNUE pour le Tsunami en Asie du Sud, le PNUE/DEWA/GRID-Europe a entrepris une analyse statistique et spatiale pour évaluer le rôle protecteur potentiel de certaines composantes environnementales (telles que les mangroves, les récifs coraliens, algues, ...). La méthode et les résultats de cette étude sont fournis dans le rapport suivant intitulé: "Analysis on the Role of Bathymetry and other Environmental Parameters in the Impacts from the 2004 Indian Ocean Tsunami". Celui-ci a été transmis à la task force du PNUE en juin 2005.

Télécharger le rapport (1.64 Mb)

 

Les principales menaces environnementales peuvent être regroupées en deux catégories distinctes: menaces liées aux dommages subis par les infrastructure et installations côtières (installations nucléaires, ports et zones industrielles), et menaces liées aux écosystèmes (barrières de coraux, végétation, rivages) desquels dépendent beaucoup de gens pour leur survie (pêche et tourisme). L'évaluation du second type d'impacts est venue dans une phase ultérieure du processus, étant donné que la menace directe principale venait de la pollution locale. Une première vérification a consisté en l'identification des installations nucléaires présentes dans la région. Apparement, selon l'information reçue par les autorités et contacts locaux, très peu d'installations industrielles ont été affectées au point de causer des soucis environnementaux dans la région. Toutes les installations nucléaires sont reportées sans danger. Des fuites de pétrole mineures provenant de bateaux ont été reportées dans les ports, mais celles-ci ont immédiatement été contenues (Madras en Inde et Lhokseumawe en Indonésie).

Après la phase d'urgence, différents types de support ont été fournis à la Task Force: le GRID-Europe a fourni 600 Gb de données aux gouvernements des pays affectés et de la recherche scientifique a été entreprise afin de mieux comprendre le rôle des défenses naturelles (barrières de corail, mangroves) dans la réduction des impacts. Par rapport à ce rôle de défenses naturelles, la technologie des Systèmes d'Information Géographiques ainsi que les statistiques sont utilisés afin d'identifier les liens potentiels entre les impacts et la présence/absence de mangroves et de barrières de corail. Les niveaux d'impact sont mesurés soit sur le terrain (à travers différentes études), soit par le biais d'analyse d'images satellites. Le GRID-Europe a bénéficié du support de UNOSAT et USGS qui ont fourni l'accès gratuit à de nombreuses images pour ce projet. Les premiers résultats sont attendus pour Juin 2005.

Lien vers les Cartes & Analyse d'Images Satellites produites par le GRID-Europe
Lien vers le site web du PNUE sur le Désastre du tsunami en Asie
Lien vers les cartes UNOSAT du tsunami en Asie de décembre 2004
Lien vers le visualisateur de tsunami WCMC

Pour plus d'information, veuillez contacter:
Pascal PEDUZZI
Head of Early Warning Unit
Office: A-101
Phone: (+41 22) 917 82 37
Mail: